A la découverte de Carpentras

Au début du mois de septembre (il est temps que je vous en parle!) , nous sommes partis en expédition géocaching à 4 (promis, l’article expliquant cette activité sortira bientôt!) : Lamoureux, ma meilleure amie J., PetitCrapaud et moi même. On peut plutôt dire 3,5 car PetitCrapaud ne nous a pas été d’une grande aide !

Cette fois-ci, nous sommes partis à la découverte de Carpentras. Alors pour les avignonnais ou habitants des communes voisines, Carpentras n’a pas vraiment bonne réputation et pourtant cette capitale du Comtat Venaissin est une magnifique ville riche d’histoire.

Voiture garée sur les remparts de la ville et application installée sur les téléphones, nous voilà partis à la recherche des trésors de Carpentras !

Pour cette première découverte, nous avons décidé de suivre le canal et les berges de l’Auzon où sept caches sont à trouver (nommées dans l’appli Les best of Carpentras). Le canal, construit au XIXème siècle, traverse le Vaucluse sur 65 kilomètres et permet d’irriguer depuis Malemort, les 10 000 hectares de culture maraîchère que compte la plaine agricole de Carpentras. La balade, le long du canal, est très agréable et permet d’admirer plusieurs cascades, passerelles et pont.

 

Notre recherche de caches nous à ensuite amené au parc du château de la Roseraie, malheureusement fermé en ce dimanche matin. Pour la petite histoire, cette demeure était, dans les années 1865, le centre d’une pépinière de greffons américains qui à fait la fortune de la famille Fenouil. En effet, Emile Fenouil y a fait la découverte d’une nouvelle forme de greffe permettant de reconstituer tout le vignoble français, décimé par le phylloxera.

Il paraîtrait qu’il y a, aujourd’hui, plus de 80 variétés de roses à découvrir dans ses jardins. Sont également mis à disposition des jeux extérieurs pour enfants et une bibliothèque jeunesse à découvrir aux heures d’ouverture (8h-17h en hiver et 8h-19h en été).

 

Nous sommes ensuite allés jusqu’à l’aqueduc, majestueux monument surplombant la rivière de ses 23 mètres de haut et s’étendant sur 729 mètres.

Notre balade sur les berges de l’Auzon s’est ensuite terminée par la découverte de la Coulée Verte, espace inauguré en 2013 permet d’apporter un peu de verdure dans la ville. Des aires de jeux, installations sportives et sentier botanique y ont été aménagés et s’accordent parfaitement avec la vue imprenable sur le Mont Ventoux et les Dentelles de Montmirail que l’on peut admirer en arrière plan.

La septième et dernière cache du parcours nous propose ensuite de parcourir la ville à la découverte des nombreux monuments historiques qui la composent. Nous avons ainsi pu découvrir la Porte d’Orange, le passage Boyer, le Beffroy, la place d’Inguimbert et son Arc Romain, la place du 25 août 1944 et l’Hôtel-Dieu. Nous avons été agréablement surpris par la beauté de ce centre ville, mis en valeur d’autant plus par des oeuvres peintes exposées dans les rues.

Nos débuts dans le géocaching ont été plutôt chaotiques : pas les bonnes chaussures, poussette à bannir, multicache non trouvée après avoir arpentés la ville de long en large et 3 téléphones aux batteries à plat ! mais nous avons adoré notre exploration à Carpentras et sommes ravis d’avoir mis de côté nos à priori pour en découvrir ses trésors !

 

0
4 commentaires Ajoutez les votres
  1. Merci pour cet article très intéressant Canelle. Tes photos m’ont vraiment donné envie d’aller visiter Carpentras. Dire que j’y ai travaillé pendant presque un an et que je ne connais pas du tout.

    1. Coucou, c’est vrai que nous aussi on ne connaissait pas Carpentras, à part ce qu’on voit en passant en voiture. Et vraiment, cette balade en contrebas de la ville a été une agréable surprise ! N’hésite pas à aller y faire un tour et me dire ce que t’en penses !

  2. Une super découverte d’une ville totalement inconnue. Je suis devenue addict au geocashing. Et si vous ne savez pas quoi faire d’un dimanche ou un jour de repos, profitez en pour découvrir votre propre régions 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *