Le Géocaching : une activité ludique pour découvrir le monde !

Voilà plusieurs articles que je vous partage notre exploration des coins et recoins de notre région (si tu les as loupé, retrouve mes articles sur Malemort-du-Comtat ou encore Carpentras). Pour rendre çà un un peu ludique et parce que j’adore les chasses aux trésors et autres jeux d’énigmes, nous avons décidé d’utiliser le concept du Géocaching pour nous aider à découvrir les environs.

Qu’est-ce-que le géocaching ?

Le géocaching est un jeu grandeur nature qui permet de trouver de petites boites cachées partout dans le monde en utilisant le principe du géopositionnement par satellite (GPS). La première cache fut documenté en 2000 dans l’Oregon et en janvier 2017, on comptait plus de 209 600 caches en France ! Généralement, les géocaches (appelées aussi « caches ») sont planquées dans des lieux touristiques ou dans des coins qui valent le coup d’oeil.

A quoi ressemblent les caches ?

Ils existent différentes types de caches qui diffèrent soit par leur taille soit par leur forme.

Leur taille

Il existe différentes tailles de caches (ce qui rend leur trouvaille plus ou moins difficile !).

  • Les micro-caches qui représentent la taille d’une pellicule photo par exemple
  • Les petites caches qui peuvent être de la taille d’un tupperware
  • Les « regular » dont la taille correspond à une boîte de 20x20cm
  • Les grandes caches (larges) qui représentent un seau de 20 litres (à ce jour, nous n’en avons jamais rencontré)
  • Les autres qui regroupent par exemple les nanos qui sont encore plus difficiles à trouver !

On retrouve dans toute cache un livret appelé logbook qui permet de s’identifier et signaler qu’on l’a trouvé.

Certaines caches plus grandes permettent parfois de cacher de petits ou grands trésors tels que des figurines, cartes de visite ou autres objets dont le but est de les faire voyager parfois à l’autre bout du monde ! Alors, pensez toujours à avoir sur vous un petit quelque chose pour laisser une trace de votre passage.

Leur forme

Il existe les caches traditionnelles (en vert dans l’application officielle) que l’on trouve la plupart du temps. Les coordonnées publiées dans la description de la cache indiquent l’emplacement du « trésor ». Il ne nous reste plus qu’à trouver le contenant pour en signer le registre et ce n’est pas toujours si facile !

Les multi-caches (en orange dans l’appli) dont les coordonnées transmises n’indiquent que le point de départ du jeu de piste. Il y aura donc plusieurs étapes à franchir avant de pouvoir signer le logbook ! Ce type de caches promet souvent une jolie balade !

Les caches mystère (icône bleue) dont le positionnement de la cache ne sera accessible qu’après avoir résolu une énigme.

Les applications

Il existe de nombreuses applications gratuites qui promettent de référencer plus ou moins les caches géolocalisées. Pour ma part, j’avais commencé à utiliser l’application Géocaches que l’on trouve sur IOS. Cependant, le design ne me plaisait pas du tout et surtout, toutes les caches n’étaient pas citées. J’ai donc décidé de revenir sur l’application officielle et de prendre, en plus, l’abonnement à 29,99€ par an. L’abonnement Premium permet entre autre :

  • de ne louper aucune cache car elles sont toutes visibles
  • de filtrer ou trier les caches par taille, difficulté ou distance
  • d’enregistrer en hors ligne les cartes et y accéder tout le temps (option très utile ! Nous avons pu le voir ce weekend où, en pleine forêt, nous n’avions aucun réseau !)
  • de planifier une liste des prochaines caches à faire

 

***

Vous voyez, pas besoin de partir bien loin pour se dépayser ! Envie de tester ? Enfilez une bonne paire de chaussures, téléchargez l’appli et SURTOUT rechargez votre smartphone (il n’y a rien de plus rageant qu’un téléphone qui rend l’âme quand on est prêt du but !!). Un super moment en famille ou entre amis garanti !

 

1
2 commentaires Ajoutez les votres
  1. C’est vrai que je ne connaissais pas du tout le Geocaching (j’en avais entendu parlé bien sur mais jamais pratiqué) et quand vous nous l’avait fait découvrir a la Grande motte c’était vraiment chouette, on se prend très vite au jeu. Je retenterai bien l’expérience a l’occasion 🙂

    1. Oui c’est vrai que c’est pas mal addictif !! Nous on a pris le réflexe de regarder sur l’appli dès qu’on va dan d’un lieu un peu sympa ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *